COMMENT VIVRE UN MARIAGE HEUREUX

 

1     Gestion des crises  1

1.1     Que faire au moment des crises !  1

1.2     « Aimez-moi tel que je suis » est-il possible ?  2

1.3     Questionnaire et réflexions  5

1.3.1     Travail individuel  5

1.3.2     Travail de Groupe  5

1.3.3     Réflexion   5

TROISIEME MODULE

1       Gestion des crises

  1. 1Que faire au moment des crises !

(Ecclésiaste 3:8  un temps pour aimer, et un temps pour haïr; un temps pour la guerre, et un temps pour la paix.)

- Jules : Le sage, cela fait à peine un an que nous sommes mariés. Nous nous disputons plusieurs fois par semaine. Parfois je regrette de lui avoir fait confiance, et l’envie de partir avec une de mes anciennes conquêtes me vient de temps à autre.

- Fanie : Tu peux partir ! Je ne sais même pas ce que je fais avec toi. Ne pense pas que je vais chômer une seule seconde !

- Le sage : Du calme, mes chers ! Votre dispute prouve qu’il y a entre vous beaucoup d’amour ! Et je sais que vous allez vous ressaisir pour vivre les doux moments que Dieu vous réserve.

Les crises, les tensions ou ce que certains appellent les moments bas viendront de temps à autre interrompre votre bonheur. Ce que vous devez faire en entrant dans une union maritale, c’est de prendre la résolution de les exploiter positivement,

 sinon, votre couple entre dans les statistiques des unions qui se sont séparées en fracassant tout.

- Maria Labelle : Mais Le sage, si un couple s’aime effectivement, il peut échapper à ces problèmes !

- Ledoux Sanfo : Bien entendu, ma belle. Notre amour nous permettra d’échapper à ce genre de problèmes

- Le sage : Ce n’est pas possible, mes chers.

Sachez qu’un bonheur permanent n’existe pas, un mariage sans problème est une illusion, et que chaque fois que vous sortirez d’une crise que vous aurez gérée avec sagesse, votre couple deviendra encore plus fort.

 Certaines personnes vont en mariage en prenant des précautions, au cas où ça échoue ! Pour ce, elles continuent à entretenir les ex-relations, se font des comptes bancaires secrets, ... D’abord des comportements de ce genre sont des signes d’un manque d’amour et de loyauté envers son partenaire. Ensuite, sachez que de telles dispositions ne vous rendent pas fort quand il faut gérer une crise, car vous aurez tendance à adopter cette seconde solution latente au lieu de résoudre le problème.

Engagez-vous dans une union, avec cette ferme conviction d’emprunter un chemin sans retour.

Le mariage est un projet, et s’il n’y avait qu’un seul projet qui mérite un combat, ce serait lui. Votre cœur n’est pas fait pour battre comme une horloge à un rythme régulier, il est fait pour battre au rythme des émotions.  Dans la vie vous  connaîtrez des moments de joies, de plaisir, mais aussi de la tristesse, des soucis, du désespoir. Si vous avez pris la résolution de faire partie de cette petite fraction qui a réussi la vie de couple, si vous avez décidé de gérer tout avec amour et sagesse, vous vous rendrez compte que les crises, la tristesse, le désespoir n’ont fait que consolider votre amour.

  1. « Aimez-moi tel que je suis » est-il possible ?

Ledoux  SANFO et Labelle Maria écoutaient attentivement ce que racontait Le sage. On dirait que le couple venu après eux n’avait que permis, à travers leurs questions, de mieux appréhender le mariage. La charmante Maria se laissa perdre dans les bras de son homme et lança.

- Maria Labelle : Le sage, mon fiancé m’aime comme je suis, mais il parait qu’il y a des hommes qui veulent modeler les femmes à leur image. Est-ce normal ?

- Fanie : Plutôt, Le sage, est-ce possible d’aimer quelqu’un tel qu’il est ?

Le sage : Suivez d’abord cette histoire

(Extrait du livre « Les secrets de la réussite et du bonheur ») Justino aimait tellement Mariam qu’il fut contraint de se donner une identité fictive pour la posséder. Saoulard de son état, il prenait une bonne douche, s’arrosait de plus doux parfums chaque fois qu’il devait la rencontrer. Il s’efforçait de grignoter dans son budget d’alcool pour lui faire de petits cadeaux et en peu de temps, Mariam tomba amoureuse et remercia son Dieu de lui avoir donné un amant affectueux.

- Jules : (En riant) La pauvre ! Elle est tombée amoureuse d’un saoulard.

- Fanie : Vraiment la pauvre. Tomber amoureuse d’un faux flatteur !

- Ledoux Sanfo : Pouvons-nous suivre d’abord le sage ? C’est une belle histoire !

- Le sage : Quelques semaines donc de rencontres et sous la flamme de l’amour, ils se marièrent et c’est alors que la nouvelle dame découvrit le côté alcoolique de son mari. Voulant y intervenir, Justino lui signifia que c’est dans l’alcool qu’il puise son énergie, et que si elle l’aime, elle doit l’aimer tel qu’il est, et la belle dame se résolut de supporter son mari ainsi.

- La belle Maria : Ledoux, toi au moins tu ne bois pas. Je sais que ton amour est sincère.

- Ledoux Sanfo : Je donnerai tout, ma chérie, pour te prouver la sincérité de mon amour.

- Labelle Maria : (Se perdant dans les bras de son homme) Comme je t’aime, chéri !

- Le sage : (En souriant) Au fil de temps donc, Justino se noya dans les bouteilles, devint brutal, absent à la maison et même au lit. Mariam, de plus en plus malheureuse, en parla à son père qui lui dit : « Tu ne peux pas aimer quelqu’un et le laisser dans un tel défaut ! Par amour pour lui, tu aurais dû intervenir très tôt ! »  N’en pouvant plus, Mariam rentra chez ses parents et c’est alors que Justino se rendit compte de son erreur.

 

« On ne peut pas aimer une fille et lui présenter un saoulard comme époux ! »

Certains défauts sont gérables dans certains paramètres et d’autres non. Il serait par exemple insensé qu’une prostituée demande à son bien aimé de l’aimer telle qu’elle est !

- Labelle Maria : Le sage, est-ce que les prostituées se marient ?

- Ledoux Sanfo : Oui ! Mais elle doit d’abord arrêter son activité !

- Jules :(En riant) Epouser une prostituée ! Il faut du courage pour cela.

- Le sage : Au fait, L’être humain est une entité dont la personnalité est la résultante de multiples influences de la société. Lorsque nous devons entrer en relation d’amour, c’est un être plein d’imperfections que nous offrons à l’autre, avec espoir qu’il nous aime tel que nous sommes. Est-ce Possible ? Oui, mais pas évident !

L’une des multiples raisons de séparation des couples est la rigidité à perdre quelque chose en soi et la grande volonté à vouloir modeler l’autre à notre image. 

Dans la vie en couple, il y a entre autres une chose essentielle : faire des concessions et accepter de se perfectionner sous le regard de l’autre.

Ainsi vous offrez à la personne aimée, un partenaire de plus en plus bon, de plus en plus vivable, de plus en plus aimable.

- Fanie : Mon chéri perfectionne toi sous mon regard. Suis mes conseils tu entends ?

- Jules : OK ma belle. Quel est le conseil d’aujourd’hui ?

- Fanie : Dis-moi « je t’aime six fois par jour. »

- Jules : Si tu acceptes de te perfectionner aussi. Par exemple, ne plus me demander d’où je viens tous les soirs.

- Fanie : Le sage. Je ne peux pas le laisser dans ce défaut ! Rentrer toujours tard est un vilain défaut !

- Le sage : Ca peut être un défaut. Quand il vous arrive de jeter un regard dans le défaut de l’autre, faites-le dans le sens de l’aider à mieux entretenir sa relation amoureuse, dans le but de l’aider à se perfectionner pour elle, pas pour vous. Mais retenez que tout doit se faire  sur la base de l’amour et que pour que cela fonctionne, vous devez le faire dans un sens de don de soi.  Si vous allez avec cette hypothèse, vous aiderez avec la plus grande aisance l’autre à faire des concessions et à se perfectionner sous votre regard. En temps normal après un certain temps de vie commune, chacun devrait se demander : « Qu’est-ce que j’ai perdu en défaut et gagner en qualité sous le regard de mon partenaire ? » Si vous ne trouvez rien et que votre relation va très bien, tant mieux ! Si par contre vous ne trouvez rien et que votre relation a des points d’ombre, considérez que vous n’avez pas fourni l’effort nécessaire pour consolider votre amour.

Si vous aimez une personne, offrez-lui vos qualités, combattez vos défauts sous son regard, donnez-lui en offrande un partenaire de grande valeur, un partenaire qui la valorise, ... Cette personne se sentira obligée de faire autant et au fur et à mesure que le temps passe, votre amour se consolidera davantage.

A l’être aimé, on ne donne que ce qui est bien.

Jules et Fanie se regardèrent, un peu gênés. Chacun avait passé son temps à énumérer les défauts de l’autre et à démontrer sa propre bonté. Chacun estimait que l’autre est à l’origine des problèmes et qu’il devrait changer, afin de devenir meilleur.

- Le sage :Quand on aime et qu’on se sent aimé, On peut franchir beaucoup d’obstacles, Grâce à l’énergie qu’on en reçoit.

  1. 3Questionnaire et réflexions

Dans un endroit calme, loin des bruits, 60 mn par jour environ,

  • Lisez le texte au moins 3 fois,
  • Faites le travail individuel,
  • Sur votre lit, méditez sur le texte ainsi que sur le travail individuel avant de dormir.
  • Le jour suivant, lisez encore le texte au moins une fois avant de faire le travail de groupe
  1. 3.1Travail individuel

N’oubliez pas : Travaillez tous dans un cahier que vous conserverez jusqu’à la fin de la formation. Répondez à toutes les questions par écrit.

  1. "Les crises, les tensions ou ce que certains appellent les moments bas viendront de temps à autre interrompre votre bonheur. Ce que vous devez faire en entrant dans une union maritale, c’est de prendre la résolution de les exploiter positivement" Retrouvez trois traits de votre caractère qui ne permettent pas d'exploiter positivement une crise.
  2. Sachant que le mariage est un chemin sans retour, priez et engagez-vous devant le seigneur Jésus à combattre ces traits de caractère.
  3. 3.2Travail de Groupe

(2ème jour)

  1. "Certains défauts sont gérables dans certains paramètres et d’autres non" Citez cinq défauts gérables dans le foyer et cinq défauts non gérables.
  2. Si vous aimez une personne, offrez-lui vos qualités, combattez vos défauts sous son regard, donnez-lui en offrande un partenaire de grande valeur, un partenaire qui la valorise. Expliquez mieux cette phrase.
  3. 3.3Réflexion

(2ème jour toujours)

  1. Au regard des éléments précédents, Peut-on conclure que "Aimez-moi tel que je suis" est une déclaration qui va droit à la séparation?